Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 16:13

La Tradition Primordiale est la tradition fondamentale, la plus ancienne de l’humanité, celle dont sont issues toutes les traditions. Son essence est supra-humaine et rien de ce qui est issue d’elle ne peut être qualifié de traditionnel sans la présence de cet axe fondamental et authentique. Elle a, suivant les nécessités du temps et du milieu dans lequel elle évolue, différentes formes, nommées traditions. Elle est l’Unité transcendante de toutes les formes traditionnelles. Tout comme la Tradition Primordiale, ces traditions dépendent du Principe Suprême et sont de nature transcendantes quant à leur origine et universel quand à leur contenu. A l’Origine, cette Tradition Primordiale inondait notre monde et chacun pouvait s’abreuver de sa Lumière. Son rayonnement suit la loi des cycles et s’amenuise au fur et à mesure que l’individu se détache de cet Axe sacré pour aller s’aventurer dans les plaines trompeuses de l’ego. Ce mouvement cyclique explique que de cette Tradition Primordiale soient issues différentes traditions qui s’éloignent petit à petit de la source centrale mais dont le cœur de plus en plus caché est identique. La tradition a depuis plusieurs siècles quitté notre Occident. L’Orient comprenait deux parties, l’une où cette tradition s’exprimait pleinement et l’autre où elle s’exprimait au travers d’une religion : l’Islam. Cette dernière se rapprochait le plus de la tradition qu’avait en partie connue l’Occident sous la Chrétienté. Cette tradition se décomposait en une partie exotérique et une partie ésotérique et pour accéder à cette dernière il fallait passer par la première. L’exotérisme est accessible à tous alors que l’ésotérisme est ouvert aux initiés, ceux qui ont les qualifications requises pour recevoir une influence spirituelle. Cette initiation est virtuelle, c’est la progression sur son chemin qui la rend effective grâce à la réalisation. L’exotérisme permettait, selon sa part, la réalisation de l’initiation, elle était même indispensable.

 

Comme nous l’avons déjà dit plus haut l’Occident a depuis bien longtemps perdu sa tradition et aujourd’hui les ténèbres envahissent aussi l’Orient. De fait cette tradition, perçue au moyen de l’intuition intellectuelle, se replie encore un peu plus sur elle-même, pour n’être visible que par quelques uns. Le repli de la Tradition sur elle-même est bien un signe de la fin prochaine du cycle dans lequel nous nous trouvons. Alors fleurissent un peu partout des « nouvelles spiritualités » ; revenir à la vrai spiritualité, voilà un slogan que l’on peut lire et entendre un peu partout. Mais de quelle spiritualité parlons nous ? Car il est évident que c’est l’absence de spiritualité qui fait tourner ce monde dans une direction opposée à celle aiguillée par l’Axe sacré. La spiritualité traditionnelle concerne aussi bien l’exotérisme que l’ésotérisme et relève pour l’un des domaines de la croyance et de la transcendance ; pour l’autre des domaines de la Connaissance de la pensée métaphysique et de sa réalisation. Tout le reste n’est que contrefaçon et ne peut conduire celui qui y adhère qu’à de graves déconvenues. Cette spiritualité là ne s’achète pas, ne s’invente pas et n’est pas sous la tutelle d’un guru dictatorial. Cette spiritualité est universelle et non humaniste. La spiritualité traditionnelle nécessite avant tout un travail et un effort important de celui qui veut y participer. Nous entendons par le mot travail, le seul qui vaille, celui qui tous les jours nous rapproche de cette spiritualité et non celui qui consiste en une agitation permanente pour nous procurer toujours plus de biens factices devenus indispensables dans notre monde matérialiste. Celui là est nécessaire car notre état humain « vit » dans ce monde et ne pourra se réaliser que dans ce monde mais il doit se consacrer qu’au « vital ». Il ne s’agit aucunement de vouloir recréer un monde primitif ou de se terrer dans un lieu quelconque. Il s’agit de retrouver le sacré et ce sacré ne pourra plus faire son retour dans le monde Occident et même aussi maintenant en Orient avant le début du prochain cycle. Il appartient donc à ceux qui préservent la Tradition de vivre le sacré dans la mesure de leur possibilité et des moyens dont ils disposent tout en « faisant le maximum ». Leur démarche ne sera pas motivée par l’espérance d’une rétribution céleste mais par le désir de l’Amour et de la Vérité. La spiritualité traditionnelle implique la contemplation et la concentration quotidienne. Cette spiritualité nous indique que nous possédons l’étincelle divine et elle peut ensuite nous indiquer le chemin pour la dénicher et l’illuminer de la Vérité.

 

L’Occidental, qui n’a à sa disposition que des organisations ésotériques très éloignées de l’esprit traditionnel mais dont certaines par leur rattachement initiatique peuvent encore transmettre une influence spirituelle, doit recevoir la Fiat Lux. Il devra alors séparer le bon grain de l’ivraie en se concentrant sur la direction indiquée par l’Axe sacrée qui éloignera de lui toutes les parodies possibles, mais l’attitude est périlleuse. C’est quand il découvrira la Connaissance qu’il saura qu’il doit y consacrer son étude. Répétons ici une nouvelle fois, que la découverte de la Connaissance n’indique pas une supériorité quelconque au sens profane. Cette Connaissance emplira au fur et à mesure son cœur et son corps du sacré et évacuera par là même le profane qui est en lui. Il pourra alors réaliser cette Connaissance en la conservant et la transmettant en choisissant le mode de réalisation qui doit lui convenir dans le lieu où il se trouve.

Laurent Mollard- Le Monde Sacré d'Emmanuel

Partager cet article

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article

commentaires

Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX