Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 15:30
 

La franc-maçonnerie transcendante n'est pas le developpement personnel, elle s'appuie sur un exoterisme.

La franc-maçonnerie a pour objectif de « libérer » l’homme de ses entraves afin qu’il puisse être totalement heureux dans le monde qui l’entoure, la franc-maçonnerie doit concourir à perfectionner l’homme pour l’amélioration de soi. C’est en raccourci, je l’avoue, ce qui s’écrit et se dit sur la franc-maçonnerie en général et tout particulièrement sur la franc-maçonnerie dite laïque mais celle qui ne se « classe » pas en laïque, cache tellement la notion de transcendance, afin de s’ouvrir à tous !, qu’elle pourrait faire sienne cette définition réductrice.

 

Il peut exister encore une franc-maçonnerie qui aborde la Connaissance et qui a pour but d’aider l’homme à dépasser son individualité pour découvrir sa personnalité, son Soi transcendant. Cette franc-maçonnerie transcendante n’est pas une « entité » en elle-même mais des pèlerins en quête de Tradition transcendante composent les colonnes des loges de certaines obédiences. Il ne s’agit pas ici de dire que telle est meilleure que telle et que l’une est le vrai chemin et l’autre non. Il s’agit de dire que du point de vue traditionnel, c'est-à-dire du point de vue de l’esprit, c’est bien la franc-maçonnerie transcendante qui peut conduire le pèlerin sur le chemin de l’Absolu. La franc-maçonnerie transcendante c’est la connaissance d’un Principe Suprême, Axe sacré présent dans tous les êtres, dans tous les états que peut traverser l’Etre, aussi bien dans le monde manifesté que le monde non manifesté.

 

La franc-maçonnerie transcendante doit nous permettre d’étudier la Connaissance mais aussi de la réaliser puisque la Connaissance est effective uniquement si elle est achevée par la réalisation. Il convient de reconnaître que cette franc-maçonnerie transcendante, la seule d’ailleurs qui devrait porter le nom de franc-maçonnerie, est ensevelie par l’agitation de la franc-maçonnerie laïque qui détourne des notions qui devraient être transcendantes pour les revetir d’un nouvel habillage illusoire du nom de développement personnel. Au sens traditionnel, le développement personnel serait donc le développement de la personnalité, c'est-à-dire justement la transcendance qui loge dans notre cœur, ce serait donc le détachement complet de ce monde actuel et se laisser guider par l’Axe sacré ; c'est-à-dire la disparition totale de l’égo. Le développement personnel tel qu’on le présente seraient de « canaliser les énergies » qui sont en nous afin de vivre libre et heureux, c'est-à-dire améliorer notre individualité, vivre avec son égo. On voit bien là la différence entre une démarche traditionnelle et donc transcendante et une démarche de développement personnel. La démarche traditionnelle consiste à chercher son unité pour ensuite obtenir la délivrance, l’union totale avec le Principe. Les deux chemins ne mènent pas à la même destination.

 

Effectivement, la démarche traditionnelle, qui exclut totalement le prosélytisme, ne cherche aucunement à faire de la « publicité » pour vanter les mérites de son chemin mais alors qu’un nouveau cycle va voir le jour il est temps, non pas de « recruter », mais d’indiquer qu’une voie spiritualité traditionnelle peut être emprunter pour le pèlerin qui le peut.

 

La franc-maçonnerie transcendante est celle dont l’initié prête justement serment sur le volume de la loi sacrée. L’étude par la Connaissance des textes contenus dans ce livre sacré nous ouvre le chemin de l’Absolu, chemin où la doctrine a remplacé le dogme.

 

La franc-maçonnerie transcendante repose sur les piliers de la foi, l’espérance et la charité. L’initié est passé de la crainte à l’Amour. La foi trouve son prolongement dans l’intuition intellectuelle qui à son siège dans le cœur du cœur. Elle est l’étincelle qui nous ouvre le vestibule de la Connaissance. L’espérance est la réalisation de ce monde meilleur qui peut être atteint dans l’état dans lequel nous nous trouvons. La charité c’est la reconnaissance de l’autre tel qu’il est et non pas tel que nous voudrions qu’il soit.

 

La franc-maçonnerie transcendante est celle qui s’appuie sur une fondation exotérique, c'est-à-dire en occident sur une tradition religieuse, puisque c’est la forme qu’a pris la Tradition dans cette partie du monde. La réalisation de la Connaissance ne peut se faire qu’une ou deux fois par mois, c’est au quotidien, à chaque instant, que notre esprit doit être orienté vers la Lumière de l’Axe sacré. On objectera qu’en occident la tradition catholique chrétienne empêche le pèlerin de s’appuyer sur elle car elle condamne celui qui veut dépasser le dogme. Nous pouvons comprendre cette condamnation puisqu’elle voulait justement se protéger de la dérive anti-religieuse qu’elle pourrait entraîner. Sur ce point, elle avait raison, par contre étouffer le dépassement du dogme entraîne forcément sa dégénérescence et son appauvrissement au point où on le connaît aujourd’hui. Un exemple parmi tant d’autres est la place donné aux laïcs qui officient à la place des prêtres ! L’extérieur ne peut exister sans l’intérieur, c’est l’amande qui forme l’écorce et non l’inverse. Dans tous les cas, il est plus que temps que de dépasser cette vaine polémique. L’initié de la franc-maçonnerie transcendante devra donc de manière orthodoxe trouver le début de réalisation la plus proche de la Tradition dans le monde le plus anti-traditionnel qui n’a jamais existé, en attendant de quitter ce monde là, car, à un moment donné, il est une entrave pour le pèlerin qui veut arriver à sa destination.

 

Ces trois points permettent au pèlerin qui chemine sur la voie traditionnelle de baliser son chemin. En aucun cas, ces points ne doivent servir de support à la polemique, la vindicte ou l’affirmation d’une supériorité individuelle. Par contre, ils peuvent être affirmés sans crainte et sans honte.

 

Laurent Mollard

Partager cet article

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article

commentaires

Jean Serlun 04/08/2009 19:35

J'attends avec grand intérêt l'article prévu sur la maçonnerie opérative.

Puis-je signaler un site que j'ai récemment trouvé et qui s'appelle "la règle d'Abraham" ? Il me semble s'inscrire dans la Tradition régulière (au sens guénonien du terme).

Enfin, en ce qui concerne "la perte lors du passage de l'opératif au spéculatif", on peut trouver facilement sur le net l'excellent article de Jean-Pierre Schnetzler consacré à ce sujet.

Jean Serlun

Jean Serlun 04/08/2009 09:50

Peut-être pourrait-on aussi appeler cette "maçonnerie transcendante" du nom de "maçonnerie opérative", à condition de donner à cet adjectif le sens que lui donnait René Guénon : "qui opère en l'individu une transformation l'aidant à progresser sur le chemin de la réalisation".
Cette opérativité est la seule capable de faire passer l'initié de l'initiation virtuelle à l'initiation effective.

Peut on espérer que cette opérativité (qui, outre la pratique du rituel, suppose l'invocation et la méditation) existe encore dans quelques loges très discrètes ?

Jean Serlun

laurent 04/08/2009 15:47


Bonjour,

Votre commentaire est tres pertinent puisqu'un prochain article parlera de " retrouver l'operatif" !


Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX