Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 16:04

La spiritualité traditionnelle, issue de la tradition primordiale, s'inscrit dans le cadre de la doctrine des cycles cosmiques. Cette doctrine nous indique que l'univers est régi par l'enchainement des cycles qui gravitent autour du Soi que l'on peut représenter par l'Axe Sacré. Ils partent de la Lumière principielle pour y retourner inévitablement. Toutes les traditions véritables (comme les religions) connues à ce jour ont ou plus précisément ont eu le lien qui les unissait à la Tradition primordiale. Quand nous disons "ont eu", c'est pour indiquer que ce lien peut être aujourd'hui totalement méconnu par ceux qui professent justement les dogmes qui sont l'exact contraire de la doctrine, puisque ces premiers enferment l'Esprit alors que la doctrine guide, balise mais ne pose pas de carcan, ne donne pas de "forme" car justement la spiritualité traditionnelle est au-delà des "formes".

 

Aujourd'hui, comme  nous nous situons à la fin d'un cycle, c'est à dire la fin d'un monde et non pas la fin du monde, cettre Tradition s'est repliée sur elle-même et l'apogée du cycle prochain permettra une résurrection de cette Tradition sous une forme qui ne nous est pas encore connue.

 

Toutes ces traditions ont un caractère sacré qui valide leur rattachement à la tradition primordiale : le caractère sacré c'est le Principe même, permanent et transcendant de l'Etre : Le Soi ; c'est l'Etincelle de chaque être, éternelle, immuable et non individuelle. C'est le Principe qui est au-delà de la forme, qui contient la Vérité ; une et multiple. La croyance en ce Principe est la Foi de la spiritualité traditionnelle, élément permanent de toute démarche inscrite sur ce chemin.

 

L'essence même, contenue en lui-même, dans le Soi indique clairement que tout être est égal face au principe. Cette égalité est fondamentale, l'Etincelle brille dans tous les coeurs. L'individualité de chaque être fait que la forme, l'histoire de l'individu, les qualités de chacun (nous entendons par "qualités" les "possibilités" face à la Connaissance), est bien évidemment différente puisqu'il ne peut exister deux êtres ayant la même forme. Chacun possédant ce Soi indifférencié, permanent et immuable, est donc l'égal de l'Autre devant le Principe. Cette égalité de principe associée à un individu entraîne que chacun, à la place qui est la sienne, trouve son existence dans l'univers. Le Principe, le Soi, étant le plan le plus élevé qui nous entoure, tout autre plan ne peut que lui être inférieur, ce qui signifie qu'effectivement nous ne pouvons être tous semblables dans le plan où se situe notre monde, puisque notre individualité est associée au Soi. C'est donc à chacun de lever les voiles qui obscurent le Soi selon les "possibilités" de son individualité. Et chaque voile oté ne donne pas de supériorité, et vice et versa, à celui qui l'ote car une fois ce voile oté, l'individu ne se situe pas sur le même plan que celui qui ne l'aurait pas fait au nom du principe de l'égalité. Cet autre plan est le plan de la réalisation qui est la marche effective vers le Soi et qui entraîne que celui qui connaît son chemin mais qui ne l'emprunte pas est "par principe" en rupture avec le Principe.

 

Nous venons de le voir, la Foi est donc l'élément absolu de la spiritualité traditionelle ; la marche que débute le pèlerin est donc, dans notre monde, "encadrée" ce qui ne l'empêche nullement de se perdre, de rebrousser chemin, de se tromper. Chaque pèlerin est "par principe" libre puisqu'aucun autre ne peut être semblable. Notre forme est différente, notre chemin l'est donc lui aussi mais tous seront guidés par la même Lumière, tantôt éblouissante, tantôt diffuse, tantôt dissimulée. Chaque chemin étant différend, chaque guide sera différend, chaque carte sera différente et aucun "tracé idéal" ne pourra être fourni ou vendu à tous. C'est à chacun qui pourra, d'oeuvrer à défricher son chemin au nom du Principe et qui pourra compter sur l'aide et l'appui de ceux qui sont arrivés à une destination pour autant qu'il se donne la peine de les chercher et de séparer le bon grain de l'ivraie.

 

Jusqu'à ce jour, comme nous l'avons indiqué au début de ce propos, en occident, la religion pouvait être le guide de certains. Mais par un éloignement cyclique (et normalement traditionnel) du Principe, elle n'a plus la mesure de jouer pleinement son rôle. Nous ne portons pas de jugement mais constatons une réalité. Les germes du cycle prochain étant déjà présents dans la fin du cycle actuel, nous pouvons dire que chacun peut, en attendant l'arrivée du prochain cycle, se tourner vers la Lumière et commencer sa marche vers la Connaissance. Il n'est pas dans notre propos de critiquer les religions actuelles ou de les bannir (beaucoup déjà s'en charge et il n'est pas de notre conception de "charger la barque"), car elles peuvent encore, même sans en être totalement consciente, être pour certains une partie ou un point de départ du chemin, il s'agit d'indiquer à ceux qui possèdent la Foi que la spiritualité traditionnelle peut être un chemin qui les conduira à leur destination.

 

La spiritualité traditionnelle connectée au Principe, entourée de neuf principes ; la croyance, l'oraison, l'ordre, la connaissance, la charité, le soi, la vérité, l'abandon et l'oeuvre, permet de connaître l'Ordre et la Nature des choses et à partir de cela à chacun selon les possibilités de son individualité de connaître son propre ordre et sa propre nature. C'est en cela que la spiritualité traditionnelle ne peut en aucun cas être assimilée à tous ces marchands de pseudo-spiritualité qui naissent à chaque instant et qu'elle n'est en aucun cas du "développement personnel".

 

Le pèlerin de la spiritualité traditionnelle se consacre à l'essentiel et se détache, tant faire ce peu, de l'illusoire et du contingent.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article

commentaires

coach en développement personnel 22/03/2013 15:04

Il semble que l'on entend de plus en plus souvent parler de développement personnel et de coaching.

Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX