Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 09:35

"... Ainsi, le secret initiatique est quelque chose qui réside bien au-delà de tous les rituels et de toutes les formes sensibles en usage pour la transmission de l'initiation extérieure et symbolique, ce qui n'empêche pas que ces formes aient pourtant, surtout dans les premiers stades de préparation initiatiques, leur rôle nécessaire et leur valeur propre, provenant de ce qu'elles ne font en somme que traduire les symboles fondamentaux en gestes, en prenant ce mot dans son sens le plus étendu, et que, de cette façon, elles font en quelque sorte vivre à l'initié l'enseignement qu'on lui présente ce qui est la manière la plus adéquate et la plus généralement applicable de lui en préparer l'assimilation, puisque toutes les manifestations de l'individualité humaine se traduisent, dans ses conditions actuelles d'existence, en des modes divers de l'activité vitale. Mais on aurait tord d'aller plus loin et de prétendre faire de la vie, comme beaucoup le voudraient, une sorte de principe absolu ; l'expression d'une idée en mode vital n'est après tout qu'un symbole comme les autres, aussi bien que l'est, par exemple, sa traduction en mode spacial, qui constitue un symbole géométrique ou un idéogramme. Et, si tout processus d'initiation présente en ses différentes phases une correspondance, soit avec la vie humaine individuelle, soit même avec l'ensemble de la vie terrestre, c'est que l'on peut considérer l'évolution vitale elle-même, particulière ou générale, comme le développement d'un plan analogue à celui que l'initié doit réaliser pour se réaliser lui-même dans la complète expansion de toutes les puissances de son être. Ce sont toujours et partout des plans correspondant à une même conception synthétique, de sorte qu'ils sont identiques en principe, et, bien que tous différents et indéfiniment variés dans leur réalisation, ils procèdent d'un Archétype idéal unique, plan tracé par une Force ou Volonté cosmique que, sans rien préjuger d'ailleurs sur sa nature, nous pouvons appeler le Grand Architecte de l'Univers.

 

Donc, tout être, individuel ou collectif, tend, consciemment ou non, à réaliser en lui-même, par les moyens appropriés à sa nature particulière, le pland du Grand Architecte de l'univers, et à concourir par là, selon la fonction qui lui appartient dans l'ensemble cosmique à la réalisation totale de ce même plan, laquelle n'est, en somme, que l'universalisation de sa propre réalisation personnelle. C'est au point précis de son évolution où un être prend effectivement conscience de cette finalité que l'initiation véritable commence pour lui : et, lorsqu'il a pris conscience de lui-même, elle doit le conduire, selon sa voie personnelle, à cette réalisation intégrale qui s'accomplit, non dans le développement isolé de certaines facultés spéciales et plus ou moins extraordinaires, mais dans le développement complet, harmonique et hiérarchique, de toutes les possibilités impliquées virtuellement dans l'essence de cet être. Et, puisque la fin est nécessairement la même pour tout ce qui a  même principe, c'est dans les moyens employés pour y parvenir que réside exclusivement ce qui fait la valeur propre d'un être quelconque, considéré dans les limites de la fonction spéciale qui est déterminée pour lui par sa nature individuelle, ou par certains éléments de celle-ci ; cette valeur de l'être est d'ailleurs relative et n'existe que par rapport à sa fonction, car il n'y a aucune comparaison d'infériorité ou de supériorité à établir entre des fonctions différentes, qui correspondent à autant d'ordres particuliers également différents, bien que tous également compris dans l'Ordre universel, dont ils sont tous au même titre, des éléments nécessaires."

 

Articles et comptes rendus - Tome 1 - Editions traditionnelles - René Guénon

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 23:13


Nous donnons ici une représentation de l'analogie concernant le domaine des solstices.  Le solstice d'été peut être considéré comme la porte des hommes, avec la naissance de St Jean Baptiste ; le solstice d'hiver lui étant la porte des dieux, avec la naissance de St Jean l'Evangéliste.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 20:11

..."Mais, si l'enseignement initiatique n'est ni le prolongement de l'enseignement profane, comme le voudraient les uns, ni son antithèse, comme le soutiennent les autres, s'il n'est ni un système philosophique ni une science spécialisée, on peut se demander ce qu'il est, car il ne suffit pas d'avoir dit ce qu'il n'est pas, il faut encore, sinon en donner une définition à proprement parler, ce qui est peut-être impossible, du moins essayer de faire comprendre en quoi conciste sa nature. Et faire comprendre sa nature, du moins dans la mesure où cela peut être fait, c'est expliquer en même temps, et par la même, pourquoi il n'est pas possible de le définir sans le déformer, et aussi pourquoi on s'est si généralement, et en quelque sorte nécessairement, mépris sur son caractère véritable. Cela, l'emploi constant du symbolisme dans la transmission de cet enseignement , dont il forme comme la base, pourrait cependant, pour quiconque réfléchit un peu, suffire à le faire déjà entrevoir, dès lors qu'on admet, comme il est simplement logique de le faire sans même aller jusqu'au fond des choses, qu'un mode d'expression tout différend du langage ordinaire doit avoir été créé pour exprimer, au moins à son origine des idées également autres que celles qu'exprime ce dernier, et des conceptions qui ne laissent pas traduire intégralement par des mots, pour lesquelles il faut un langage moins borné, plus universel, parce qu'elles sont elles-mêmes d'un ordre plus universel.

 

Mais si les conceptions initiatiques sont autres que les conceptions profanes, c'est qu'elles procèdent avant tout d'une autre mentalité que celles-ci, dont elles diffèrent moins encore par leur objet que par le point de vue sous lequel elles envisagent cet objet. Or, si telle est la distinction essentielle qui existe entre ces deux ordres de conceptions, il est facile d'admettre que, d'une part, tout ce qui peut être considéré du point de vue profane peut l'être aussi, mais alors d'une tout autre façon et avec une autre compréhension, du point de vue initiatique , tandis que, d'autre part, il y a des choses qui échappent complètement au domaine profane et qui sont propres au domaine initiatique, puisque celui-ci n'est pas soumis aux mêmes limitations que celui-là.

 

Que le symbolisme, qui est comme la forme sensible de tout enseignement initiatique, soit en effet, réellement, un langage plus universel que les langages vulgaires, il n'est pas permis d'en douter un seul instant, si l'on considère seulement que tout symbole est susceptible d'interprétations multiples, non point en contradiction entre elles, mais au contraire se complétant les unes les autres, et toutes également vraies quoique procédant de points de vue différents ; et, s'il en est ainsi, c'est que ce symbole est la représentation synthétique et schématique de tout un ensemble d'idées et de conceptions que chacun pourra saisir selon ses aptitudes mentales propres et dans la mesure où il est préparé à leur intelligence. Et ainsi le symbole, pour qui parviendra à pénétrer sa signification profonde, pourra faire concevoir bien plus que tout ce qu'il est possible d'exprimer par les mots ; et ceci montre la nécessité du symbolisme : c'est qu'il est le seul moyen de transmettre tout cet inexprimable qui constitue le domaine propre de l'initiation, ou plutôt de déposer les conceptions de cet ordre en germe dans l'intellecte de l'initié, qui devra ensuite les faire passer de la puissance à l'acte, les développer et les élaborer par son travail personnel, car on ne peut rien faire de plus que de l'y préparer en lui traçant, par des formules appropriées, le plan qu'il aura par la suite à réaliser en lui-même pour parvenir à la possession effective de l'initiation qu'il a reçue de l'extérieur que symboliquement.

 

Mais, si l'initiation symbolique, qui n'est que la base ou le support de l'initiation véritable et effective, est la seule qui puisse être donnée extérieurement, du moins peut-elle être conservée et transmise même par ceux qui n'en comprennent ni le sens ni la portée. Il suffit que les symboles soient maintenus intacts pour qu'ils soient toujours susceptibles d'éveiller, en celui qui en est capables, toutes les conceptions dont ils figurent la synthèse et c'est en cela que réside le vrai secret initiatique, qui est inviolable de sa nature et qui se défend de lui-même contre la curiosité des profanes, et dont le secret relatif de certains signes extérieurs n'est qu'une figuration symbolique. Il n'y a pas d'autres mystère que l'inexprimable, qui est évidemment incommunable par là même ; chacun pourra le pénétrer plus ou moins selon l'étendue de son horizon intellectuel ; mais alors même qu'il l'aurait pénétré intégralement, il ne pourra jamais communiquer à un autre ce qu'il en aura compris lui-même , tout au plus pourra t il aider à parvenir à cette compréhension ceux-là seuls qui y sont actuellement aptes."

 

Articles et comptes rendus, Tome 1, éditions traditionnelles, René Guénon.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 09:30

La spiritualité traditionnelle est issue de la tradition primordiale qui a modifiée son apparence en fonction des époques de l’évolution cyclique avec pour chaque époque considérée un pôle respectif. Il en est ainsi de la tradition indoue, de la tradition chinoise, de la tradition égyptienne. En occident et au Moyen-Orient elle a pris la forme d’une religion . Toutes ces traditions ont un cœur commun qui les relie à la tradition primordiale.

 

La spiritualité traditionnelle possède trois caractères fondamentaux : un caractère supra humain, un caractère transcendant et un caractère universel.

 

Le premier nous indique la présence d’un Principe unique et absolu, cause de toutes les causes.

Le second nous indique l’Axe sacré que nous devons suivre pour trouver l’équilibre et l’harmonie.

Le troisième nous indique l’infini, la multitude.

 

Cette spiritualité traditionnelle s’exprime par l’étude et la réalisation, elle est la voie qui conduit à la Vérité, non pas une Vérité dogmatique mais la Vérité de la doctrine. Chacun de nous contient en lui-même une part de cette vérité que nous devons chercher et qui nous conduira sur la voie de la vérité universelle. La spiritualité traditionnelle place l’esprit au dessus de la matière car le manifesté n’est qu’une émanation du non manifesté qui contient Tout. Notre état humain n’est qu’une représentation temporelle du Soi, représentation relative et contingente tout comme le monde dans lequel nous vivons. Le Soi lui est universel et transcendant à tous les états, il part du Principe pour y retourner.

 

La spiritualité traditionnelle ne contient pas l’idée de prosélytisme puisque chacun doit faire sa propre démarche, suivant l’intensité de l’étincelle qui brille dans son cœur. La spiritualité traditionnelle est à l’exact opposé de toutes ces pseudo-spiritualitées qui éclosent presque tous les jours dans notre monde qui a perdu l’aiguille indiquant la direction de l’Axe sacré. La spiritualité traditionnelle dépasse la croyance pour arriver à la connaissance mais la croyance est indispensable même si aujourd’hui les représentants officiels de notre tradition ne sont plus crédibles. Nous devons séparer le contenu du contenant. C’est en nous élevant au dessus de la représentation du contenant que nous pourrons découvrir l’orthodoxie du contenu avec la tradition primordiale.

 

La spiritualité traditionnelle passe, notamment en occident par la croyance en Dieu. Lorsque nous employons le mot de Dieu, il s’agit du nom donné au Principe au sein de notre tradition. C’est là la première pierre de l’édifice qu’il nous faut reconstruire si nous en avons encore le temps.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 11:50

La révélation ne nous appartient pas, elle appartient au monde de la transcendance et de l'Unité. Elle surgit de ce monde là comme un firmament qui illumine l'obscurité. Elle sait que notre Etincelle veille en nous, elle la fortifie et l'embrase, puis disparaît pour retourner dans son monde.

La révélation est la Vérité, une et multiple comme tous les chemins qui mènent à l'Absolu.

La révélation illumine tous les chemins, elle nous permet de nous replacer dans l'Axe Sacré qui nous guide sur notre chemin. Éphémère et immortelle, elle poursuit son grand périple mais laisse à celui qui l'a perçu une direction à suivre ineffaçable, une marque indétronable dans son coeur.

La révélation n'est pas une vision, elle n'est pas un son, elle n'est pas une raison, elle est intrinsèquement une intuition profonde et immuable. Elle est le mystère de l'Absolu que pourra peut être entrevoir celui qui à perçu son Etincelle.

La révélation n'est pas un don, elle ne nous rend ni plus fort ni meilleur. Elle conforte notre foi, renforce notre détermination et déchire l'illusion.

La révélation est le souffle Sacré qui nous propulse vaillamment sur le chemin qui nous reste à parcourir. Elle est le breuvage sacré que le pèlerin, assoiffé par la dureté de la marche, pourra se délecter sans modération car elle est le commencement de la source de l'immortalité.

 

A la gloire du très-Haut, que sa miséricorde nous soutienne tout au long de notre quête vers l'Absolu. Amen

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 14:06

Seigneur, Jésus Christ, Miséricordieux, veillez éloigner de nous le pire danger de connaître notre chemin mais de ne pas l'emprunter. Amen

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 14:00

Il n'est pas dans nos habitudes de commenter l'actualité de notre monde en fin de cycle mais les éléments de ces derniers jours sont l'illustration criarde de nos propos. L'argent est devenu le maître du monde, la bête est même en train d'échapper à ses créateurs. Prenons l'exemple de Goldman and Sachs qui est la banque à l'origine des sub prime, spéculer sur la dette des particuliers, qui maintenant spécule sur la dette des états, comme elle l'a si bien fait avec la Grèce. Et bien cette institution est aujourd'hui en partie à la tête de l'Europe puisque la Grèce, l'Italie avec Mr Monti et le président de la banque centrale européenne sont des "ambassadeurs" de cette même banque. L'adoption ce jour du nouveau traité européen tue la démocratie en Europe car les parlements élus du peuple devront passer sous les fourches codines d'une administration. Nous sommes au dernier temps de la passation du pouvoir d'une aristocratie à une oligarchie au service du profit et de la cupidité. Chacun sait ce que nous pensons de la démocratie et ainsi elle aura été détruite par ce qu'elle a elle même engendré, le cercle est proche de se rejoindre. Comme vous le savez, il n'est nullement de notre action de signifier la fin d'un monde imminente mais ces éléments nous indique, s'il en était encore besoin, que ce cycle est en train de s'achever. La cristalisation du matériel devient telle que les fissures sont tellement profondes et nombreuses que le vase va effectivement se briser. Alors il ne sert plus à rien de recoller les morceaux mais laisser se diffuser la nuit porteuse par Principe de la Lumière. Nous reviendrons plus longuement sur cet article mais il nous est paru interressant de "fixer" cette situation.

 

Laurent Mollard

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 11:51

Seigneur Jésus-Christ, fils de Dieu, que le rayon de Lumière de votre divine Providence réchauffe le coeur et éclaire le chemin qui mène à la Paix.

 

Amen

Partager cet article
Repost0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 22:30

La lumière n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Son très pâle reflet la rend invisible

Et bientôt elle sera totalement obscurcie.

Mais l’Etincelle veille car l’Absolu veille

Même si l’incompréhension se fait, l’Amour est éternel

Que nous ne pouvons plus recevoir car nous n’en donnons plus

Remplacé par l’avoir alors qu’il est l’Etre

Source Infinie que nous devons affermir pour ne pas l’oublier.

Alors Elle se contractera en Force et renaitra

Aveuglante ou pénombre seul Lui sait

Qui fera germer le Grain de l’Unité

Arrosé par la Connaissance, essaimé par la Sagesse.

Cette terre redeviendra fertile et délaissera l’ivraie.

Il est temps de rassembler

Il est temps de s’oublier

Il est temps de travailler

Il est temps de l’Intuition

Il est temps de s’orienter

Il est temps de se réjouir

Il est temps d’aimer

Car le Temps sera présent.

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 23:09

Les évènements qui se passent actuellement dans les pays arabes sont bien un réel signe des temps de l'imminence de la fin du cycle actuel. La tradition musulmane, qui était la dernière tradition révélée était déjà éloignée de son principe mais avec ces évènements, elle sombre dans l'obscurité où elle va rejoindre le coeur de l'ombre, berceau de la nouvelle forme de la Tradition. Il ne s'agit pas pour nous de commenter ces évènements mais indiquer seulement qu'ils s'inscrivent naturellement dans l'ordre des choses traditionnelles.

 

Laurent Mollard

Partager cet article
Repost0

Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX