Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:57

Seigneur Jésus, fils de Dieu, emplissez nous de votre Lumière.

 

Que cette incantation nous permette de nous libérer de notre carapace matérielle afin que la Lumière puisse atteindre l'Etincelle logée dans notre coeur. Cette étincelle vivifiée pourra alors s'épanouir et nous faire découvrir un monde éternel où règne la paix et l'harmonie. Prenons conscience de la futilité de ce monde temporel qui nous éloigne à chaque instant de la Vérité pour puiser dans la fontaine universelle la force de combattre le mal et de retrouver le chemin du Bien, du Beau et du Vrai. Malgré l'éloignement cyclique de la vrai Lumière, en ce jour de la nativité du Christ, ne perdons pas espoir de retrouver le sentier qui conduit à l'Absolu. Sachons utiliser la boussole sacrée qui indique invariablement la Sainte Direction qui nous élèvera de l'éphémère vers l'immuable. Malgré la dureté de ce monde perdu et nos actions éloignées du Principe, croyons en Sa bienveillance mais ne le décevons pas.

 

Gloire au père, au fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen

 

Laurent Mollard

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 11:49
Vous trouverez ci-dessous un lien vers le site GADLU qui nous donne à réfléchir grâce à une planche de Jean-Pierre Schnetzler intitulée "La Franc-Maçonnerie opérative et spéculative : la perte lors du passage de l'opératif au spéculatif".

Nous signalons le point de vue traditionnel dans le chapitre IV. Le passage. Comment ? Pourquoi ? Enfin nous pourrons méditer sur le chapitre VI. Comment remédier à cette perte ?

http://www.gadlu.info/la-franc-maconnerie-operative-et-speculative-2.html

Laurent Mollard
Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 20:54
La présentation de l'enfant Jésus au Temple est signification religieuse de la chandeleur.

Lc 2, 21-32
"Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère. Et, quand les jours de la purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur, - suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur : Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur, - et pour offrir en sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.

Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël, et l'Esprit-Saint était sur lui. Il avait été divinement averti par le Saint-Esprit qu'il ne mourrait point avant d'avoir vu le Christ du Seigneur. Il vint au temple, poussé par l'Esprit. Et comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu'ordonnait la loi, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit :

Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur
S'en aller en paix, selon ta parole.
Car mes yeux ont vu ton salut,
Salut que tu as préparé devant tous les peuples,
Lumière pour éclairer les nations,
Et gloire d'Israël ton peuple."



Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 12:16

C’est dans le seul passage du nouveau testament Mt 2, 1-12, qu’il est fait mention des mages venus d’Orient sans d’ailleurs nous donner leur nombre. Le chiffre trois n’est pas le fruit du hasard puisque c’est le chiffre ternaire de la tradition chrétienne. Ensuite nous apprenons qu’ils offrirent au nouveau né de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

 

La lecture traditionnelle nous enseigne que justement par cette action nous pouvons reconnaître le Christ comme union des trois mondes : la terre (l’homme) représentant le pouvoir royal avec l’or, l’atmosphère (l’âme) représentant le pouvoir sacerdotal avec l’encens et le ciel (l’esprit) représentant le maître spirituel ou prophète avec la myrrhe. Ce triple dépôt est le gage de la parfaite orthodoxie du Christianisme avec la tradition primordiale.

 

L’évangile nous indique aussi que les mages sont venus d’Orient quand ils ont vu se lever son étoile. Nous apprenons ainsi que c’est bien en orient que se trouvait la tradition primordiale et qu’ils sont venus saluer une « nouvelle forme » de la tradition en lui apportant leur consentement. Quand nous parlons de « nouvelle forme » de la tradition, il faut comprendre que la tradition s’adapte au monde dans lequel elle évolue. Il n’y a que dans la période actuelle que cette « nouvelle forme » sera l’aube d’un nouveau cycle.  Pour cela ils ont vu se lever l’étoile qui symbolise la Lumière c'est-à-dire le rayon céleste qui vient illuminer le chaos. Cette Lumière nous indique ici la transcendance, l’Axe Sacré qui nous relie au Principe et qui relie le Christ à la Tradition primordiale. Cette notion de transcendance exclut de fait toute interprétation proprement actuelle de l’immense majorité des « ésotérismes » qui voient le jour dans notre monde.

Laurent Mollard

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 13:06

Faire la distinction entre le Sacré et le reste : le profane, implique de fait un éloignement de la Tradition, puisqu’au temps de la Tradition pleine et entière le profane ne pouvait pas exister car tout était sacré. Aujourd’hui, nous avons même dépassé cette notion de profane puisque ce monde là est devenu la norme en envahissant la surface de notre globe et les quelques îlots de sacré qui existe ici où là sont devenus des vestiges d’un « autre temps ».

 

Le sens du Sacré, c’est reconnaître la notion de transcendance et admettre comme vérité que l’Esprit et au-dessus de la matière. Est donc sacré toute action ou non-action qui permet à l’homme conscient de ses qualifications ou qui a découvert son étincelle, de s’élever au dessus de ce monde illusoire pour découvrir le véritable monde réel.

 

Le sens du Sacré, c’est d’abord le respect de la nature et de l’Autre. Accepter l’un et l’autre tel qu’ils sont et non pas tel que l’on voudrait qu’ils soient où qu’ils fassent. L’Autre comme la Nature ont besoin de repos pour continuer leur œuvre et ce n’est pas, comme on le voit actuellement, en leur demandant toujours plus qu’ils pourront effectuer leur œuvre paisiblement.

 

Le sens du Sacré, c’est la juste proportion entre l’excès et l’abstinence. C’est la maîtrise de l’ego, préalable avant sa disparition totale le cas échéant. Se connaître c’est se maîtriser non pas dans la peine ou par la force du sacrifice mais dans la joie qui efface cette notion contraignante du sacrifice. Au-delà des valeurs de morales, la Loi balise le chemin qui doit être le notre.

 

Le sens du Sacré, c’est que quoi que l’on fasse, on le fasse le mieux possible car ainsi on introduit du Bien et de la beauté dans l’action et on fait ainsi ce pourquoi Dieu est en nous. Ora et Labora 

L’Homme noble est celui qui rythme chaque instant de sa vie grâce au sens de Sacré. Il ne le fait pas pour le montrer aux autres, il ne le fait pas pour lui-même, il le fait car c’est ainsi.

 

Laurent Mollard

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 21:26
fmmagazine

Voilà un nouveau magazine dédié à la Franc-Maçonnerie. Nous dirons simplement que ce magazine contient totalement des éléments "laïcs" bien que son rédacteur en chef nous indique dans son éditorial qu'il existe bien une approche spiritualiste.

Nous souhaitons simplement indiquer ici que certains oeuvrent à une franc-maçonnerie originelle c'est à dire située dans l'axe de la Tradition dont le chemin est orienté vers le Ciel et qui a pour objectif de retrouver, pour celui qui le pourra, son Unité. Cette franc-maçonnerie là ne fait pas de prosélytisme et n'a pas de "vision citoyenne du monde". La spiritualité traditionnelle place l'Esprit au dessus de la matière et possède un caractère supra-humain, un caractère transcendant et un caractère universel.

Laurent Mollard
Repost 0
Published by laurent - dans Illustration
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 21:00

Evangile de Jean 14, 5-8


Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons nous en savoir le chemin ? Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.


La Sainte Bible par Louis Segond, 1946

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 00:00
Le solstice d'hiver est le moment où la nuit est la plus longue et à partir de là la sortie des ténèbres peut s'effectuer. Il marque donc bien le début de la moitié ascendante de l'année, le passage d'un état vers un autre, un changement de cycle.

Le Capricorne

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 16:11

Une illustration de notre situation très éloignée du principe ou de la tradition primordiale est celle de l’importance donnée à l’avatar. Cette naissance profane de l’avatar est assez récente mais sa présence quotidienne, non plus seulement dans les jeux vidéo, conditionne les générations futures. Nous sommes de plus en plus dans un monde virtuel et on rajoute en plus la création d’une « image » de soi : l’avatar. C’est bien là tout le contraire de toute société ou démarche traditionnelle. La Tradition nous enseigne à rechercher notre unité en effectuant en premier lieu une connaissance de soi-même et donc certainement pas à créer un personnage auquel on s’identifie. Il ne s’agit pas de créer ce que l’on voudrait être mais connaître qui on est. Certes la première est plus facile que la seconde car elle n’est ni douloureuse, ni longue. Dans le monde actuel de l’immédiateté, créer un personnage prend quelques minutes alors qu’une recherche sur soi peut prendre plusieurs années.

 

Nous voudrions insister sur les effets néfastes de ces avatars, effets qui ne sont que les conséquences de notre situation cyclique ; nous devons pointer ces caractéristiques fortes de notre situation. L’avatar moderne est une illusion de celui qui le crée mais cette illusion n’en comporte pas moins des faits cachés en nous-mêmes que nous n’imaginions même pas avoir. Notre monde actuel déjà très relatif et illusoire face au monde véritable, superpose une nouvelle couche d’illusion. C’est bien là un nouvel « signe des temps » qui nous indique la proximité du prochain cycle. Il ne s’agit pas de mener un combat vain contre ces avatars mais de souligner la gravité de l’influence néfaste qu’ils apportent à notre société. La véritable tradition nous enseigne, notamment la tradition indoue, que l’Avatara n’est pas celui qui se crée une image mais celui qui a acquis effectivement une vérité transcendante et qui la « vit » au quotidien dans son état humain. C’est la remontée, grâce à la rectitude, de l’Axe sacré, et ensuite sa descente dans notre monde qui permet le passage de l’état d’individu à l’état d’Avatara.

 

La création d’un avatar profane est une création humaine qui nous conduira, comme toute création humaine, qu’au dépit et à la désillusion, du moins pour celui qui chemine sur une voie traditionnelle, et nous éloigne de la tradition.

 

L’esprit traditionnel qui pourrait nous animer ne doit pas nous conduire à stigmatiser une société déjà plus que suffisamment « désorientée », mais nous ne pouvons rester indifférents à certains faits qui nous permettent d’illustrer certains points de la Tradition. Nous ne pouvons dénoncer toutes les « profanations » de notre monde actuel mais nous nous permettrons certaines fois de donner un autre point de vue que le point de vue contemporain.

 

Laurent Mollard

Repost 0
Published by laurent - dans Illustration
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 21:52
Nous conseillons la lecture de cet ouvrage qui bien qu'il est été écrit par rené Guénon en 1946 reste de toute actualité. Dès l'avant propos l'auteur nous indique la signification du mot crise et au-delà nous parle de la "fin du monde" qui n'est pas forcément la fin du monde mais la fin d'un monde. Alors que l'on voit aussi bien sur les rayons de nos libraires que sur les écrans des cinémas de nombreux sujets qui traitent de cette fin, il serait opportun d'y consacrer la seule attention profane qu'ils méritent.

La lecture de cet ouvrage doit permettre à ceux qui sauront le lire avec le regard du coeur, siège de l'intellect et de l'Amour, de débuter un chemin de spiritualité traditionnelle, le chemin de l'Esprit.

Nous sommes à leur disposition pour tenter de répondre à leurs commentaires et les encourageons même à rédiger des résumés de chaque chapitre ce qui leur permettra de les approfondir et d'en saisir le coeur du sens.

Laurent Mollard



La crise du monde moderne par Gené Guénon, éditions Gallimard. Nous pensons que ce livre est sorti récemment en livre de poche.
Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article

Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX