Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 21:43

Conversation entre un homme et un oiseau

 

Un homme de terre marche seul dans la campagne ensoleillée, l’air triste.

Il rencontre un oiseau qui lui demande pourquoi il fait cette tête.

L’homme lui répond que son amour s’est envolé, d’ailleurs l’oiseau l’a peut être croisé.

Ce dernier lui réplique qu’il ne connaît que l’Amour rayonnant, celui qui ne déçoit pas.

Car l’homme de terre ne connaît que l’amour sentiment qui engendre les chagrins, la folie,

l’amour qui se représente par des gestes, des mots, des objets.

« Mais quel est cet Amour dont tu me parles ? » questionne l’homme de terre.

« L’Amour qui ne demande rien en échange, l’Amour éternel et immuable » pépie l’oiseau

« Comment le rencontrer ? » gémit l’homme de terre.

« Si tu ouvres ton cœur, que tu regardes vers le ciel et si tu vois l’Axe, alors tu pourras faire sa connaissance. Il n’attend rien de toi, seulement que tu l’accueilles » siffle l’oiseau.

« Il n’est donc ni éphémère, ni égoïste, nous ne doutons donc jamais de lui ? » interroge encore l’homme de terre.

« Lui ne doute pas de nous alors pourquoi ne pas simplement croire en lui et au-delà, si on le peut, apprendre à le connaître » murmure l’oiseau.

L’homme a terminé sa promenade qui l’a conduit dans un jardin calme.

Il peut alors abandonner sa mine triste pour arborer le masque de la sérénité.

Laurent Mollard

Repost 0
Published by laurent - dans Illustration
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 10:41

Que la Lumière soit !

Le désordre est la conséquence de notre éloignement du Principe. Toutefois, la somme des désordres conduit inévitablement et sûrement au retour de l'ordre.

VINCIT OMNIA VERITAS
--------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 19:25

Nous allons aborder ici la Connaissance qui se rattache au monde sacré alors que les connaissances techniques, etc en fait le savoir se rattache au monde profane.


La Connaissance se révèle grâce à l’intuition intellectuelle qui a établit son siège dans le cœur. Cette Connaissance, véritablement métaphysique, comporte une partie théorique et une partie qui permet de la réaliser. La doctrine de la Connaissance est issue de la Tradition Primordiale et tout comme les différentes traditions, elle s’adapte aux périodes et au milieu dans lequel elle évolue, mais le cœur, même s’il est entouré de voiles très épais est toujours identique. L’étude de cette doctrine passe tout d’abord par la connaissance de soi pour ouvrir le cas échéant la Connaissance du Soi. Cet exercice qui peut paraître aux yeux du profane long, fastidieux et empli d’embûches mais pour celui qui ressent le sacré cela devient une ascèse non contraignante. Le cœur de la Connaissance est véritablement métaphysique car ayant attrait à des états plus élevés que l’état humain et donc par définition étrangers à notre état, sa transmission ne peut se faire qu’au moyen de symboles qui suggère à chacun, suivant ses qualifications, son contenu et sa compréhension.

 

Comme nous l’avons dit le savoir est du domaine profane et peut se comprendre au moyen de la raison logée dans la tête. Ce savoir est changeant puisque suivant « l’évolution » des techniques, il peut se modifier. Notons que cette « évolution » nous confirme bien que nous nous trouvons dans le monde du changement qui est l’exact complément du monde de l’immutabilité. Nous ne disons pas contraire car dans l’Ordre des choses le pouvoir spirituel est plus élevé que le monde matériel qui doit être changeant et tant que ce monde spirituel est hiérarchiquement plus élevé que le monde matériel alors l’Ordre des choses est respecté mais aujourd’hui le monde matériel n’est plus soumis à aucune hiérarchie et c’est bien pour cela que le chaos est devenu désordre. Le savoir est soumis à la discussion, la contradiction, tout ce qui est du domaine de l’éphémère, différend de l’état « éternel » de la Connaissance. Le savoir se réfère au matériel et la Connaissance au spirituel, l’un s’attache au relatif l’autre à l’essentiel. Dans ce sens et suivant l’Axe sacré, la Connaissance ne peut conduire qu’à la Vérité.

 

La Vérité est une et multiple. Une parce qu’elle se situe dans l’Absolue dans le lieu de la non-dualité, au-delà de l’Etre. Multiple car l’état dans lequel nous nous trouvons ne peut pas nous permettre de découvrir cette Vérité autrement qu’au travers de cet état qui comporte l’individualité propre à chacun. De la Vérité découle la certitude, cette Connaissance nous fait passer du croyant au connaissant mais ce passage n’évacue pas, bien au contraire la croyance. Il l’a raffermie et même dans le monde dans lequel nous vivons il peut même la révéler. Le croyant n’est plus aveuglé par l’ignorance et sa croyance éclairée par la Lumière de la Connaissance devient véritablement et éternellement l’Axe sacré qui dirige notre vie et nos actions. Notre état humain et l’état de dégénérescence de notre monde actuel, très éloigné de la Tradition et de la Connaissance complique encore plus lourdement cette perception de la Connaissance et nous oblige à vouloir tout définir, à donner un nom à chaque chose et à tout principe. Chaque nom donné, chaque cadre défini nous éloigne un peu plus du Principe Suprême. Le Védanta, le Taoîsme, le soufisme nous apprennent clairement, pour celui qui pourra comprendre, le cœur de ces traditions qui nous indiquent que le Principe Suprême ne peut être nommé et elles confirment par là même leur rattachement à la Tradition Primordiale. C’est l’initiation qui ouvre la voie de la Connaissance qui répétons le concerne le monde sacré et aucunement le monde profane, c'est-à-dire que cette doctrine ne nous donnera pas de principes « moraux » au sens où nous l’entendons dans notre monde. Il ne s’agit aucunement de recueils des choses à faire ou à ne pas faire qui le cas échéant nous permettrait d’obtenir les bonnes grâces du Ciel. Ce cas présent correspond à l’exotérisme, domaine du croyant, qui cherche le salut ; le connaissant qui se situe dans l’ésotérisme recherche lui la délivrance qui est obtenue quand l’individu s’unit avec sa personnalité.


Lorsque nous avons cité des traditions, nous n’avons cité que des traditions orientales car comme nous l’avons déjà indiqué la tradition de l’Occident s’est depuis bien longtemps retirée en Orient qui subit maintenant aussi la dégénérescence qu’a connu l’Occident. C’est quand ces traditions auront quitté l’Orient que le cycle actuel s’achèvera avec l’avènement de la Jérusalem Céleste qui deviendra le cœur du nouveau monde qui inaugurera un nouveau cycle lumineux pour la Tradition.

Laurent Mollard - Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 18:31


La lecture de cet ouvrage est très enrichissante car l’auteur replace l’église, le temple chrétien dans une perspective traditionnelle qui nous fournit de nombreuses explications sur la construction de ces édifices. Nous parlons bien sûr des construction du moyen âge car de notre temps il y a bien longtemps que ces considérations traditionnelles ont été jetées aux oubliettes. Comme il est écrit dans l’introduction, une église n’est pas simplement un monument, c’est un sanctuaire, un temple où foisonnent mille symboles. Ces symboles sont la représentation de l’art sacré dont le caractère essentiel est d’être symbolique.

 

Le Symbolisme du Temple Chrétien par Jean Hani, Editions de la Maisne, Guy Trédaniel

Repost 0
Published by laurent - dans Tradition
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 12:07

Que la Lumière soit !

L'équerre et le compas sont les témoins de la Tradition dans la tradition occidentale. Le passage de l'un à l'autre nous situe dans le "jardin calme".

VINCIT OMNIA VERITAS
----------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 12:05

Que la Lumière soit !

Le compas permet de tracer le cercle qui peut être le symbole du ciel. Il dessine le cercle qui est la représentation de l'infini ou de la multitude avec comme centre le point.

VINCIT OMNIA VERITAS
--------------------------------
Le Monde sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 12:01

Que la Lumière soit !

L'équerre permet de mesurer les angles des pierres de fondation mais aussi du carré qui peut être le symbole de la terre.

VINCIT OMNIA VERITAS

---------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:33

Que la Lumière soit !

L'enseignement de la Connaissance n'est aucunement comparable à un enseignement profane puisque sa fonction doit permettre au germe illuminé par la Fiat Lux de s'épanouir.

VINCIT OMNIA VERITAS
---------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 19:19

Que la Lumière soit !

L'Art sacré est la représentation de la Beauté et de la Vérité qui dépasse les limittes de l'individu pour symboliser le monde supra-humain.

VINCIT OMNIA VERITAS
---------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:45

Que la Lumière soit !

Le moment venu le pèlerin sait que la croyance et la connaissance se retrouvent. Alors un nouveau sentier apparaît à l'horizon et la marche le conduira au sommet de la montagne.

VINCIT OMNIA VERITAS
---------------------------------
Le Monde Sacré d'Emmanuel

Repost 0
Published by laurent - dans concentration
commenter cet article

Profil

  • laurent
  • Pélerin de l'Absolu
  • Pélerin de l'Absolu

Le moment est venu.

Dans notre monde actuel, le profane qui a remplacé depuis bien longtemps le sacré, a érigé le matérialisme en dogme, ce dernier est aujourd'hui remplacé par la spéculation financière. Tous ceci nous indique bien qu'un nouveau cycle va voir le jour et c'est bien sur la naissance de ce prochain cycle que nous devons nous pencher. Il nous faut pour cela préserver la doctrine de la Tradition Primordiale afin de la transmettre à ceux qui peupleront ce nouveau cycle. La préserver signifie que nous devons la posséder effectivement, c'est à dire la réaliser, car c'est uniquement de cette façon que nous pourrons la transmettre à ceux qui sont qualifiés.

L'harmonie humaine est la première étape du redressement qui doit s'opérer. www.loidharmonie.com

Nous souhaitons donc accueillir librement tous ceux qui ont réalisés leur Unité, ceux qui cheminent sur l'Axe de la Vérité, mais aussi tous ceux qui étant qualifiés ne sont pas arrivés à la destination de leur chemin. Précisons qu'il ne s'agit aucunement pour nous de créer une "organisation" quelconque doublée d'un prosélitisme appuyé, ce serait tout le contraire de l'esprit traditionnel où chaque chemin est personnel. C'est la Connaissance qui éclaire le chemin. L'oeuvre de René Guénon, qui est celui qui a mis en lumière cette doctrine éternelle et universelle, nous servira de support précis et indéfectible. Comme lui, nous nous attribuons aucune paternité sur cette doctrine puisqu'elle est véritablement métaphysique, c'est à dire supra individuelle caractérisé par son domaine véritablement transcendant et universel. Nous nous considérons comme des "témoins" qui transmettent cette doctrine immuable. Nous souhaitons humblement "éveiller" ceux de nos contemporains, qualifiés, grâce à l'aide de la Connaissance afin de préparer le cycle à venir. 

Recherche

HABEMUS MUNDI

Source de l'Absolu...

 

Par le Principe,

Par la Nature,

 

Au Nom de la Volonté,

Au Nom de l'Amour,

Au Nom de la Foi,

 

Au Nom du Très-Haut,

Au Nom du Père,

Au Nom du Seigneur,

 

HABEMUS MUNDI

Le Monde Sacré d'Emmanuel

 



Pour lire les 10 premières pages ou commander cliquer ici

OEUVRONS ENSEMBLE

crisemonde

 

Envoyez nous vos commentaires de ce livre, chapitre par chapitre. Nous les étudierons ensemble.

Le Nom Invoqué

La Lumière de l'aube du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son coeur maintenant vraiment libéré
Lui ouvre le vestibule de l'Unique Palais
Où séjourne l'Amour du Nom Invoqué.

La Lumière de midi du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Ses Yeux s'émerveillent des bourgeons
Du jardin sacré bruissant de mille chants
Où demeure l'Arbre de la Vérité.

La Lumière du crépuscule du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son esprit enfin dévoilé entend
Le Maître s'en aller doucment
Laissant place à la Grande Paix.

La Lumière de minuit du Vrai jour
Eclaire l'Etre celui Désigné.
Son souffle devenu éternel
Trouve dans l'immensité étoilée
Le repos auprès du Nom Invoqué.

AGORAVOX

Cliquez ici pour lire les articles publiés sur AGORAVOX